Presse et publications

On parle des Kamishibaïs plurilingues !

« L’école Monseigneur Jourdain première au Concours Kamishibaï », article sur Bobine TV, média de la Vallée d’Aoste, 1er juillet 2021.

Mardi 29 juin, par visioconférence, a eu lieu la remise des prix du Concours Supranational Kamishibaï plurilingue qui a vu la participation de 20000 enfants (depuis sa création) de différents pays : Canada, Chine, France, Grèce, Etats-Unis, Portugal, Sénégal et Suisse, en plus de la Vallée d’Aoste. Le premier prix a été décerné à l’école de l’enfance Monseigneur Jourdain.

« Théâtres d’images et de langues », article de l’Institut suisse jeunesse et médias, 21 juin 2021.

Sous nos latitudes, c’est le laboratoire Langue Plurilinguisme Intégration Culture (LPIC) de la HEP Vaud qui coordonne le concours. Pour cette édition, 19 kamishibaïs, réalisés par des classes genevoises, fribourgeoises et vaudoises, ont été soumis au jury plurilingue et pluridisciplinaire, comprenant entre autres un représentant du bureau romand de l’ISJM. Le jury a désigné cinq lauréats, répartis en trois catégories d’âge et une catégorie «coups de cœur».


« KAMILALA: A creative project for social inclusion open to languages and cultures », article dans Reasearch@ua, revue de recherche en anglais éditée par Universidade de Aveiro, 2021.

Besides organising the Multilingual Kamishibai Competition, which offers 3 to 15-year-old children the opportunity to create a story according to the kamishibai format using at least four languages (including the children’s heritage languages), the partnership created various resources in different languages: a booklet to guide the development of a Multilingual Kamishibai project, a hybrid training course aimed at educational actors and a report to support the organisation of a Multilingual Kamishibai Competition.

 


« Une fenêtre sur… le Kamishibaï plurilingue », chronique dans Voie Livres, site de littérature jeunesse en Suisse romande, le 20 mai 2019.

Le 15 mai dernier à la HEP Vaud a eu lieu la remise des prix du concours international Kamishibaï plurilingue avec comme thème « De ma fenêtre vers le monde ». Cette édition du concours Kamilala (https://kamilala.org/) a pour la première fois eu une consécration internationale, comme en témoigne la participation simultanée de plusieurs pays : le Canada, les États-Unis, la France, la Grèce, l’Italie, le Portugal et la Suisse.


« Le Japon réussit aux maternelles », magazine mensuel Oxygène de la ville d’Aulnay-sous-Bois, juin 2019.

Deux classes de maternelle de l’école Les Perrières ont été primées lors d’un concours de kamishibaï, du nom d’un genre narratif japonais. 


« Célébration de la francophonie et finale du concours Kamishibaï plurilingue de Louisiane 2019 », Consulat général de France à La Nouvelle-Orléans, 1er avril 2019.

Jeudi 28 mars 2019, la finale du concours de Kamishibaï plurilingue qui s’est déroulée à la Résidence, a été l’occasion de célébrer la francophonie et ses valeurs au nombre desquelles le plurilinguisme.


Enjelvin, G. D., « Un ‘outil Freinet’ transversal venu du Japon : la tradition du kamishibaï a du bon, même en 2018 ! », The Conversation, 7 février 2018.

Une analyse complète et riche en exemples du kamishibaï comme outil pédagogique pour le 21e siècle : les compétences en littéracie, expression, narration, médiation et langues sont au rendez-vous !


Enjelvin, G.D.,  « Kamishibai: how the magical art of Japanese storytelling is being revived and promoting bilingualism », The Conversation, 28 juin 2018.

Un article en anglais qui montre comment la tradition japonaise du kamishibaï est réinvestie aujourd’hui pour mettre au grand jour la réalité des compétences et des pratiques plurilingues de nos sociétés.


Galati, D., «  Carta da teatro, Kamishibai : l’arte antica dai molti linguaggi », Voci Globali, 22 août 2018, traduction en italien de l’article de Enjelvin, G.D. (28 juin 2018).

Traduction en italien de Davide Galati de l’article de Géraldine Engelvin paru dans The Conversation (juin 2018). 


Vernetto, G., « Le Kamishibaï ou théâtre d’images : mode d’emploi », Education et Sociétés Plurilingues, 44, juin 2018.  

Le kamishibaï est un outil pédagogique mis en avant dans les pratiques de classe du Val d’Aoste, région autonome d’Italie officiellement bilingue français-italien. En plus de présenter l’origine et le fonctionnement du kamishibaï, l’article explique de manière détaillée et pratique les différentes étapes à prévoir tant dans la découverte que la conception de cet outil en classe.


Pedley, M. & Stevanato, A., « Le Concours Kamishibaï plurilingue : un outil innovant pour diffuser l’éveil aux langues », Education et Sociétés Plurilingues, décembre 2018.

A partir des caractéristiques propres à l’objet kamishibaï plurilingue et en expliquant chacune des étapes essentielles pour sa réalisation dans un cadre pédagogique, cet article entend démontrer que le kamishibaï plurilingue est un outil efficace pour entrer dans une démarche d’éveil aux langues. Avec la mise en place parallèle de plusieurs concours dans différents contextes territoriaux, le réseau Kamilala participe à la diffusion du message et de la méthode de l’éveil aux langues au-delà des frontières nationales.